Neige miraculeuse à l'Audibergue

Le 03/02/2013

C 'est une oeuvre collective!!!! Annie a fait l'essentiel mais Marianne et Christiane (et un peu moi...) ont complété... Merci à toutes!

Sortie Raquettes à l’Audibergue

Le 3 février 2013

 

Divine surprise sur la route qui monte vers l’Audibergue : dès Canjuers, le paysage blanchit , il a neigé durant la nuit et la balade s’annonce prometteuse dans la neige fraîche. 

À 10h sur le parking verglacé de l'Audibergue, nous trouvons 10 cadiens enfilant les raquettes. Nous partons vite sur un petit sentier qui monte.

Première pause : Thierry explique les différentes stratégies qu'utilisent les végétaux pour passer l'hiver. Il y a des plantes qui comme (presque) tous les conifères gardent leurs feuilles ou aiguilles tout l'hiver.  Leurs feuilles sont épaisses et couvertes d'une épaisse cuticule. Il y a d'autres plantes qui perdent leurs feuilles et qui hibernent. Il y a encore des plantes qui commencent à germer à l'automne, forment une petite rosette de feuilles, puis le froid arrive, et stoppe la croissance, et les feuilles passent l'hiver, protégées sous la neige, et attendent  le printemps pour fleurir.

 

On reprend notre ascension au soleil, et l'aventure commence. On abandonne les traces des Homo sapiens en  (autres) raquettes pour suivre celles des habitants autochtones.

Piste de lièvre, progression par bonds caractéristiques: pattes avant décalées, pattes arrière ensemble.

Le lapin laisse des traces plus petites. Dans les traces du renard on retrouve les pelotes et les griffes. L'empreinte du cerf est la marque des 2 ongles qui forment le sabot.

Et puis il y a la belette, le faon.....

La neige est fraîche et les marques sont bien distinctes.

En montant nous apercevons les montagnes blanches du Mercantour

Vers midi nous arrivons sur la crête et découvrons la Méditerranée, Cannes, les îles de Lerins, le Coudon et l'Estérel. Le panorama est vraiment grandiose ! !

Le déjeuner s’effectue à l'abri du vent sur de grosses pierres avec muscat frais à souhait, petits biscuits apéritifs puis café, chocolat, gâteau, pousse-café..... (l'ordinaire cadien!) Le génépi de Thierry termine en feu d’artifice ce PNTC .

Mais le soleil se cache et il est temps d'entamer la descente vers la Moulière.

Nous revenons vers la station par un beau sentier entre des pins couverts de lichens fruticuleux qui tombent des branches et de lichens crustacés incrustés dans les roches.

Tous ces lichens ont une croissance particulièrement lente.

Et c'est déjà le retour à la station, on traverse les pistes de ski, on s’installe au bar,  et c'est la fin d'une belle journée.

 

 


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 06/02/2013 à 08:44

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Pompons

Etude du sapin pecti

...

Les pistes.

Vue sur le col...

Oups!

Le cade en plein eff

Col avec vue sur mer

Président ayant vue

Toujours le cade à l

Hey!

Arrivée au sommet

Au sommet...

C'est nous que v'là

Haaaaaa! ... (Soupir

Le cade en vue de la

Les mêmes, toujours

Vue de la salle à ma

Pin sylvestre mygalu

Quand c'est qu'on ar

Sapin scolopendre...

Gants mappa pour Abi

Le plan de Caille au

Les pins saupoudrés

Progression dans pou

Ah c'est dur!!!!!!!!

Sculpture sur neige

Monsieur lièvre est

Waouh... ça c'est du

Monsieur renard est

Monsieur renard est

Le groupe heureux

Sculpture sur neige2

Sculpture sur neige3

La crête et son fant

Les crêtes

C'est bô!

Sur les traces d'Hél

A vot' bon coeur....

Madame martre est pa

 

Tous les comptes rendus ]