Week-end Calanques: Le mont Puget et le sentier des 13 contours

Le 13/05/2012

Pour commencer, voilà les photos d'Hélène:

http://www.flickr.com/photos/24265297@N05/sets/7215762991603452/

La sortie a été conduite sous la houlette de Patrick qui connaît les calanques comme sa poche. D'ailleurs je vous recommande son livre :XX" chez Randoéditions qui connaît un très vif succès. 

Nous sommes partis du col de la GIneste (dont j'ai gardé un souvenir toujours un peu douleureux, ceux qui ont couru le Marseille Cassis seront d'accord avec moi...). Les premiers hectomètres nous montrent une végétation d'une aridité sans fin où les buissons de cistes le disputent au calycotome et autres épineux. Seule la fauvette pitchou (et les centaines de marcheurs en goguette) semble hanter ces lieux secs comme un pastis sans eau. Les premiers pierriers nous dévoilent la sabline des calanques déjà entrevue la veille et que nous verrons presque toute la journée. À un petit sommet, tout le monde s'émerveille devant la germandrée dorée qui parsème de ses fleurs les petits tapis grisâtres de ses feuilles.

Plus loin, c'est le lin de Narbonne qui fait l'unanimité avec ses belles fleurs bleues. Nous cherchons le long du sentier quelques orchidées et la chance nous sourit: l'ophrys frelon et l'ophrys araignée nous offre leurs beaux labelles multicolores.

La vue sur la mer et sur l'ensemble des calanques s'offre enfin à nous au détour d'un virage. Quel splendeur! Le bec de Sormioui, Morgiou et son cap qui ressemble à un décapsuleur, Sugiton et plus loin Devançon etc..

Le chemin commence à s'élever puis nous gravissons une rude pente dans un talweg où l'on peut découvrir caché dans les rochers le petit polygale des rochers...  Sur le surplomb que nous découvrons et que nou suivons, la mer est d'un bleu profond et l'azur qui semble s'en évaporer blanchit vers le soleil... Ouais bon...

Nous nous dirigeons vers la grande candelle où nous pique-niquerons. Le vent est froitd mais le repas est bon (et arrosé...).

La digestion se fera en direction du mont Puget que nous gravissons dan sl'après-midi. Les tapis de genêt de l'Obel attirent notre attention.
Le sommet enfin nous permet  d'avoir une superbe vue à 360°.

Le retour se fait par un beau vallon puis par le col Ricard (mais sans eau...). Patrick qui aura été d'une amabilité et d'une science sur les calanques en tout point remarquable, nous fait un dernier topo sur le parc national qui se met tout doucement en place.

Le retour se fait bien tranquillement jusqu'à la Gineste...


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 06/08/2012 à 12:30

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Calozome sycophanta

Calozome sycophanta

Calozome sycophanta

Gouffeira arenarioid

Gouffeira arenarioid

La Pointe Rouge

Falaises et vallons

Le bord de mer en fi

Groupe

Pose pré-repas

Criques

Criques 2

Linum narbonense 001

Linum narbonense 002

Linum narbonense 003

Sideritis hirsuta L.

Teucrium aureum 001

Teucrium aureum 002

Teucrium aureum 004

Tragopogon porrifoli

G.

Ô Marseille

Fleur d'amélanchier

La sabline ou Gouffé

C'est dur de monter

C'est encore plus ha

Callelongue

Lin de Narbonne

Un sentier périlleux

Ophrys araneola (l'o

Ophrys fuciflora (Op

WAHHHH .... n°2

Lé kalank

Au sommet du mont Pu

Tout le monde écoute

Polygala rupestris

Teucrium aureum (ger

Genista lobelii (gen

 

Tous les comptes rendus ]