Rallye 2012: Un incroyable beau temps!!

Le 29/04/2012

Un excellent compte-rendu concocté par Jean-Claude. Merci infiniment pour son travail.

 

                                    LE  RALLYE  ENVIRONNEMENT  DU  CADE

                                           (LE  29  MAI  2012)

Le Rallye. Comment expliquer le manque de participants (seulement 6 équipes) de l’édition  2012 du célèbre Rallye du Cade ? Plusieurs  raisons se présentent. Le changement de programmation peut-être ? Le rallye était jusque là organisé le samedi après midi et le voilà programmé le dimanche matin. Il y a là de quoi dérouter les habitués. Le mauvais temps du matin ? C’est vrai que la journée partait mal et que la pluie du matin, si elle n’arrête pas le Cadien, peut détourner le concurrent potentiel… Il est vrai aussi que peu de publicité a été faite sur cet évènement majeur de la vie salloise, mais aussi cadienne et que peut-être l’usure d’une formule bien rôdée se manifeste. Nous avions pourtant,  l’année dernière, opté pour une édition rénovée sous forme de parcours, pour revenir cette année à une organisation plus classique en étoile.

Toujours est-il qu’à l’ouverture des inscriptions, sous le préau de la petite école, personne n’était à notre rendez-vous. Déception ! Heureusement, pour nous sauver de la déroute totale, quelques candidats à la gloire se présentent : au total une petite dizaine répartis en 6 équipes. C’est peu ! Notre compétition allait-elle comporter plus d’organisateurs que de concurrents ? L’un de nous hasarde une comparaison avec l’AS Monaco dont tous les supporters sont connus de tous les joueurs ! Peu importe. Le rallye peut commencer et il fait la joie des rares compétiteurs : chants d’oiseaux, reconnaissance d’odeurs, feuilles d’arbres à reconnaître, résolution d’énigmes et indices à trouver dans le village,  reconnaître au toucher des graines enfermées dans des sacs, reconstituer grâce à des images à mettre en ordre l’année végétative de l’olivier, mettre à leur place sur une carte simplifiée les cinq barrages du Verdon : Ste Croix, Castillon etc…Pas de bousculade aux ateliers. Nos têtes blondes s’en donnent à cœur joie. Ils reconnaissent à l’odeur et au goût des sirops peu connus : figue, mimosa, violette…Ils décryptent des rébus et découvrent  le nom  provençal d’animaux familiers : chien, âne, cochon, cheval, ou moins familiers : rat, blaireau, écrevisse…La bonne humeur est là, portée par le soleil qui annonce une journée exceptionnelle, et elle le sera. Chacun a rempli son contrat et  si l’effectif est réduit, l’émotion est grande au moment de la proclamation des résultats, et la lecture du palmarès provoque des cris de joie. Au Rallye du Cade, pas de perdants : tout le monde est récompensé, par des cadeaux représentatifs de la production locale, mais aussi par des plantes en pots offertes par nos amis des Mille et une Fleurs mottoises (encore merci à eux !). Les heureux  vainqueurs et leurs suivants posent pour la photo traditionnelle et s’en vont les bras chargés sous un soleil resplendissant, les yeux pleins de souvenirs.

Le pique-nique. Merci Cadiens d’avoir répondu à l’appel de votre association préférée ! Les nombreux organisateurs (une vingtaine) s’installent autour des tables libérées par le rallye pour un joyeux pique-nique (PNTC) animé comme le sont toujours ceux du Cade (il fallait voir ceux de Corse !) Les denrées solides et liquides passent de mains en mains. Les claquements de langues alternent avec les débouchages de bouteilles et les commentaires  connaisseurs. Puis la ronde des desserts et le café suivent. Les Cadiens sont sportifs, et, en prévision de la balade qui va suivre, s’abstiennent de sortir le limoncello ou le génépi.

La balade. Préparée et guidée par Robert, notre Vice-Président, la balade naturaliste de l’après-midi  nous emmène à Moustiers où nous garons nos véhicules près de la chapelle Ste Anne. De là, une bonne quinzaine de Cadiens et Cadiennes motivés, grands et petits, s’engagent sur le sentier qui grimpe tranquillement vers la Barre de Négau (prononcer Négaou). En montant, nous dominons le village qui s’étire paresseusement au soleil sous la protection de son étoile d’or. Celle-ci a une histoire, que je vous conterai une autre fois. Vers le Sud, le lac de Ste  Croix, éblouissant de soleil, se faufile dans la vallée et on devine, niché dans la végétation, le village des Salles. C’est une récompense, car la montée devient rude sur ces rochers calcaires. Autre récompense végétale, vers le sommet, l’amélanchier nain et le joli globulaire bleu ; et puis une rareté : la sabline du Verdon, avec ses minuscules fleurs blanches, accrochée  au rocher, dans une improbable fissure. Notre vénéré Président, résistant difficilement à son appel  a heureusement renoncé, au grand soulagement de ses ouailles, à une périlleuse escalade. Il a dû se contenter de la photographier, dans une position tout de même acrobatique. Enfin, tout là haut, un prince des nuées, le Circaète Jean Leblanc, un aigle magnifique, nous survole avant de disparaître dans les cumulus. Qui peut oublier cela ?

Le soir. La journée bien remplie se termine par un barbecue  sous l’auvent du Club nautique des Salles. Pizzas, merguez, saucisses, salades diverses et desserts clôturent dans la bonne humeur cette édition 2012 du Rallye du CADE.

 

 

 


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 09/05/2012 à 20:22

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


bilan: tous gagnants

Gagnants 1

Gagnants 2

Gagnants 3

Gagnants 4

Gagnants 5

Gagnants 6

Gagnants 7

Gagnants 8

Gagnants 9

Gagnants 10

Organisateurs

Midi 1

Midi 2

Balade 1

Balade 2

Balade 3

Balade 4

Balade 5

Balade 6

Balade 7

Globulaire?

Soir 1

Soir 2

Soir 3

Soir4

Soir5

Soir 6

Soir 8

Soir 9

Soir 10

Soir 11

Soir 12

.

Midi 3

Gagnants 11

 

Tous les comptes rendus ]