Laisse car c'est aux Escarcets...

Le 21/05/2011

Remarquable compte-rendu d'Hélène aidé dans sa tâche par Bérengère. Nous les remercions du fond du coeur...

Samedi dernier, le 21 du mois de mai, notre cadienne association nous invitait à explorer le lac des Escarcets sis dans la plaine des Maures. Invité également : le groupe botanique et mycologie de Lorgues présidé par Marie-Thérèse que nous avons été heureux d’accueillir. .

Le lac des Escarcets est situé sur la commune du Cannet des Maures au cœur des zones humides méditerranéennes de la Plaine des Maures, Réserve Naturelle Nationale. Ce petit lac de onze hectares, propriété du Conservatoire du Littoral, est l’un des derniers territoires sauvages de la côte méditerranéenne. Le site présente un ensemble d’habitats favorable à plusieurs espèces d’oiseaux d’intérêt communautaire.

La présence du lac des Escarcets dont l’eau est de bonne qualité, constitue un atout majeur du site pour l’avifaune. Un magnifique milan noir s’était posté à l’accueil dès le parking ! (Famille des Accipitridés) Outre le plaisir de découvrir toute une végétation et faune préservées, nous avions, ce jour là une grande mission, celle de rencontrer la Laurentie de Micheli (Solenopsis laurentia), plante protégée en région PACA. Et c’est lorsque nous avons vu Thierry à quatre pattes dans un ru, le genou droit à gauche d’une nèpe (Nepa cinerea, c’est une espèce de grande punaise aquatique des étangs et étendues d’eau peu profondes), le genou gauche à droite d’une grenouille (Rana Ridibunda, grenouille rieuse, Pelophylax ridibundus), trépigner de joie (imaginez le spectacle !!!) en criant que nous avions une chance pas croyable : la Laurentie de Micheli était au rendez-vous !!!…

Humblement nous avons tous pris la même position armés de notre loupe et avons pu admirer un… Magnifique brin végétal de … Trois centimètres de haut coiffé d’une fleur d’un beau bleu à deux lèvres, l’inférieure à trois lobes d’environ… et de deux millimètres d’envergure…. Victoire ! Toujours aussi humblement nous avons tiré notre chapeau à notre maître, il faut dire que le petit questionnaire qu’il nous avait préparé nous motivant à la recherche de quelques specimens nous amenait à la piétiner lamentablement !!! Tout autour du lac nous identifions des roselières, constituées de roseaux à massette (Typha angustifolia) et de roseaux à phragmite, roseau commun (Phragmites australis où nichent les rousseroles) ainsi que bon nombre de plantes poussant en milieux humides :

• Souchet Cyperus esculentus

• Souchet des marais, Eleocharis palustris

• Eupatorium cannabinum, Eupatoire à feuilles de chanvre

• Aulne glutineux Alnus glutinosa

• Vignes sylvestris, Vitis vinifera sylvestris

• Plantain d’eau, Alisma plantago aquatica

• Gratiola officinalis, la gratiole officinale

• Laiche d’Hyères, Carex olbiensis (protégée)

• Lycope dEurope, Lycopus europaeus ou chanvre d’eau

• Oenanthe de Lachenal, Oenanthe Lachenalii

• Renoncule de Revelière, protégée sur le plan national

• Camomille des marais, Chamaelemum fuscata, anthémis précoce

• Grande laîche pleureuse, Carex pendula

• Saule cendré, Salix cinerea

• Eleocaris palustris , scirpe

Profitaient de la fraîcheur rendue par ces zones humides :

• l’Orlaya à grandes fleurs, Orlaya grandiflora

• Lysimachia arvensis, mouron des champs dans sa version bleue et rouge, sans être spécifiques des milieux humides.

• Ornithogale des Pyrénées Onithogalum pyrenaicum

• Potentille, Potentilla recta

• Géranium sanguin, geranium sanguineum

• Aristoloche à feuilles rondes,Aristolochia rotunda

• Renoncule à feuilles de cerfeuil, Ranunculus paludosus (chaerophyllos)

• Trèfle à feuilles étroites, Trifolium angustifolium

• Brunelle lasciniée, Prunella laciniata

Tout en longeant le lac nous avons fait quelques rencontres sympathiques avec la Cistude d’Europe,( petite tortue d’eau douce dite palustre carnivore d’Europe et fortement menacée de disparition) ; la couleuvre vipérine (Natrix maura) ; la couleuvre à collier (Natrix natrix). Tout au bout du lac nous avons pénétré un bois de pins maritimes où cohabitent :

• Fougère aigle, Pteridium aquilinum

• Hélianthème vulgaire, Helianthemum nummularium

• Bruyère arborescente, Erica arborea

• Lys martagon, Lilium martagon

• Fragon petit houx, Ruscus aculeatus

La plaine des Maures où se situe le lac des Escarcets est constituée des sables issus de l’érosion des massifs des Maures et de l’Esterel. Ils se sont déposés à leur pied il y a 250 millions d’années, et ont constitué des grès, un sous sol compact imperméable qui retient l’eau issue des pluies. Cette caractéristique a engendré des paysages et des milieux originaux et variés qui valent le classement de plusieurs sites dans le programme Natura 2000. Il y a douze ans la compagnie Michelin voulait installer sur ce site un circuit automobile pour tester les pneus , l’eau du lac aurait servi à refroidir piste et pneus… Un collectif s’est mobilisé (dont Brigitte Martin) et a contacté le professeur Lavagne pour s’opposer au projet. Un autre terrain leur a été proposé, et le projet a été abandonné. Il avait été évoqué entre autre la sauvegarde de la tortue d’Hermann. Et la dite tortue d’Hermann nous a rendu visite au détour d’un chemin sur cette zone de grès et de sable !!! Thierry nous appris à reconnaître un mâle à la partie plate du « ventre » de sa carapace… Nous avons repéré à cette place :

• Daucus carota, la carotte sauvage dont la fleur centrale de son ombelle est plus grande et foncée, donnant l’impression qu’un insecte y est posé. Il s’agit d’un leurre incitant les autres insectes à se poser et ainsi permettre la pollinisation.

• Stachys recta, l’épiaire raide • Pulicaria odora, pulicaire odorante • Helichrysum stoechas, immortelle faux curry

• Crucianella augustifolia, crucianelle à feuilles étroites

• Cistus salviifolius et monspeliensis et leur fidèle cytinet, Cytinus hypocisitis

Volant d’un plant à un autre nous avons aperçu la Cicindelle, Cicindella campestris, gros prédateur d’insectes et arthropodes dans ce type de végétation. Timon lepidus, le fameux lézard ocellé s’est fait désirer… Nous n’avons pas pu observer ce lézard vert brillant, ponctué de taches et d’ocelles bleu vif cernés de noir, le plus grand lézard d’europe pouvant mesurer jusqu’à 80 cm de long !

Enfin nous pouvons faire une dernière étude du premier secteur exploré : le plateau intermédiaire entre le parking et le lac… Il s’agit d’une prairie artificielle car le terrain y est régulièrement nettoyé et défriché. La végétation y est moins dense et le sol assez sec. Déjà la floraison de certaines espèces était terminée. Il y avait :

• Briza maxima, la grande brize

• Trepane ou tolpis barbue, Tolpis barbata • Bromus mollis, brome mou

• Linum gallicum, lin de France • Serapias cordigera, sérapias en forme de coeur

• Serapias vomeracea, sérapias au labelle en forme de soc

• Vincetoxicum hirundinaria, le dompte-venin officinal en fleurs et fruits.

• Anachamptis fragrans protégé nationalement, du groupe d’Anachamptis coriophora, orchis punaise

• Carex ou laîche, famille des Cyperaceae • Phyllirea augustifolia, filaire à feuilles étroites

• Thapsia villosa, thapsie velue

Et pour le plaisir des yeux et des oreilles, nous avons aperçu une pie grièche à tête rousse, Lanius senator, et entendu le chant decrescendo de l’alouette Lulu, Lulula arborea. En prime je vous servirai une charmante boudrague, l’éphippigère porte-croix, ephippiger crucifer, grande sauterelle à gros abdomen aux ailes atrophiées.


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 07/06/2011 à 20:39

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Habitant répandu sur

Prière rituelle n° 1

Prière rituelle n° 2

Premières leçons.

Dalles de grès, lac

C just bo !

Que s'est-il passé a

Barrage des Escarcet

éphippigère sur bruy

Daucus carota ;carot

Chêne liège sur dall

Du coté de la pelous

Roselière à phragmit

Plantain d'eau

Cherchez la plante r

émotion.

Sous l'eau se cachen

Observation silencie

Laîche (carex pendul

Tortue d'Hermann en

.

"Mais qu'ont-ils don

Euphorie après une b

Ornithogale; asperge

Après la plaine arid

Eau , fraicheur et c

Centaurée

Libellule fait du ra

Daucus carota et son

Fruit du dompte-veni

Boudrague

Pulicaire odorante

Petite centaurée (Ce

Briza maxima

Millepertuis

Vigne sauvage, vitis

Jolie petite chose

Vue sur le lac 1

Barrage

Vue sur le lac 2

Typha augustifolia

Scirpoides holoschoe

Cyperus esculentus

Petite brize 1

Camomille des marais

Serapias lingua

Petite brize 2

Tortue d'Hermann

Ché bello! Iphiclide

Cadiens en pleine ac

Daphné gnidium

Carex pendula

Potentille, je crois

Brunelle lasciniée

Pas facile à prendre

Géranium sanguin

Aristoloche à feuill

Renoncule...

Tout simplement un m

Rosier des chiens

De la visite chez le

Immortelle faux curr

Cytinet

Ciste à feuilles de

Le lac

Boudrague sur l'arbr

Cadeau de fin de sor

Serapias cordigera

Anacamptis fragans,

Gratiola officinalis

Solenopsis laurentia

La fleur de laurenti

Couleuvre à collier

Tortue d'Herman (Tes

La grenouille rieuse

Ranunculus lanuginos

Eleocharis palustris

Cytinet

 

Tous les comptes rendus ]