Séjour à Digne: 2ème jour=vallée du Bès, 1ère partie

Le 25/10/2009

Nous sommes 30 participants dont 5 enfants.

La douceur du temps, la richesse du patrimoine géologique, la beauté des paysages, la féérie des couleurs, la convivialité des Cadiens ont fait de ces trois jours un extraordinaire séjour.

Dimanche 25 :

Visites de la journée : La dalle aux ammonites – Le relief de robines – Le site-musée de l’ichthyosaure – Les rides de vagues – Les empreintes d’échassiers – Le Vélodrome d’Esclangon.

La dalle aux ammonites : 170 millions d’années, ère secondaire. L’ère secondaire est déterminée par l’apparition des ammonites.
Cette immense dalle inclinée est formée de calcaire noir, roche sédimentaire où se sont déposés des êtres vivants. D’après le principe d’actualisme, on peut dire que cela s’est fait en milieu aquatique et chaud : dans le monde, le carbonate de calcium se dépose toujours dans les mers chaudes et peu profondes en bordure des continents.
Les traces biologiques sont celles d’ammonites (céphalopodes comme la pieuvre ou la seiche). Leur croissance se fait en spirale : les loges sont de plus en plus grandes, l’animal vit dans la dernière, qui s’élargit pour laisser passer la tête. Entre chaque loge, une cloison complexe (sillon) permet de distinguer les différentes espèces. Une vessie qui se remplit plus ou moins de gaz permet à l’ammonite de se déplacer plus ou moins profondément dans l’eau, afin de chercher sa nourriture.
Il y a beaucoup d’espèces d’ammonites (avec ou sans coquille, coquille enroulée,  déroulée ou en partie déroulée…). Une ammonite peut mesurer jusqu’à 2,50 m de diamètre et vivre jusqu’à 40 ans.
Ici, les coquilles sont nombreuses et en bon état, car il s’agissait d’un fond marin calme, sans courant. Toutes ces ammonites sont de la même espèce. Elles sont mortes sans doute subitement  (pollution ? maladie ?). Le fond de mer étant horizontal, les ammonites ont été recouvertes de sédiments qui se sont indurés pour donner de la roche. L’orogénèse alpine fera basculer, se renverser, se redresser les terrains : ici, la couche est relevée à 70°.
Le site de l’Ichthyosaure :
En y allant, nous voyons un paysage raviné de robines, appelées aussi badland (mauvaise terre), constituées de marnes noires. La marne est un mélange de calcaire et d’argile ici noire parce que riche en matières organiques.
L’ichthyosaure est protégé par une cage de verre. Là vivait il y a 180 millions d’années (début du secondaire), un reptile adapté au milieu marin (queue verticale, nombreuses côtes, bec allongé, corps probablement recouvert d’écailles, pattes-nageoires) qui avait la structure du dauphin actuel. Les ichthyosaures ont disparu à la fin de l’ère secondaire.
Après le pique-nique au bord du Bès, nous découvrons :
Les rides de vagues : un courant marin a sculpté sur le sable des rides qui font aujourd’hui ressembler la roche à une tôle ondulée. Ensuite s’est opéré un durcissement du sédiment, dû à la présence d’un voile bactérien. Sont bien visibles encore les tubes de vers qui pénétraient dans les sédiments pour en manger les matières organiques.
Les empreintes de pattes d’oiseaux (20 millions d’années) ont été figées selon le même processus.
Le Vélodrome d’Esclangon : au sommet du Serre d’Esclangon, après les ruines du hameau d’Esclangon, un site aménagé nous permet d’admirer un superbe cataclysme géologique (en forme de vélodrome), un des plus beaux plis d’Europe.

Toute la journée, les érables, les sumacs, les cornouillers sanguins nous ont fait cadeau de leurs magnifiques couleurs. Les photographes ne savaient où donner de l’objectif !
Acer monspessulianum, Erable de Montpellier (3 lobes)
Acer platanifolia, Erable plane (feuille de platane)
Acer sylvestris, Erable champêtre
Acer opalus, Erable à feuilles d’aubier
Cotinus coggygria, Sumac fustet, arbre à perruque
Cornus sanguineum, Cornouiller sanguin

Le soir, après une délicieuse Bolognaise, Thierry nous expliquera l’évolution des plantes : tout un programme !!!


      


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 06/11/2009 à 14:31

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Ammonite 1

Ammonite interrogati

Ammonite dalle.

Cade devant dalle.

Ammonite profil.

Rencontre.

Cornouiller

Jolies danseuses...

Lichen noir...Curieu

Dans un tronc un pic

Sur un autre tronc..

Un peu plus haut sur

Bad land...

Vue sur l'Ychtiosaur

Fossile 3 (rostres d

Trois garçons lançai

Ripple marks

Boudrague de passage

Erable plane.

Pas de l'oiseau

Dans la clue...

Sumac du teinturier.

Vue sur la clue...

Vélodrôme.

N'est-ce pas Henri q

Harmonie automnale..

Erable plane en feu.

Etude d'un "contact"

Barbara en cuisine.

Sur la dalle

Devant l'ichthyosaur

Un petit chemin...

Ichthyosaure

Barbara en cuisine(2

Ammonite

Rouge et orange

Orange et jaune

Vert et jaune

Orange

Rostres de bélemnite

Le CADE a la dalle!

Devant l'ichtyosaure

Gypsophila repens

En pleine admiration

 

Tous les comptes rendus ]