Les basses gorges du Verdon à Baudinard

Le 27/09/2009

Un grand merci à Jeannine Guiol et Henri Saint-André pour ce très beau compte-rendu:

dimanche 27/09/09 - Environ 25 participants

La journée :
10 h : Nous avons rendez-vous au pont de Sainte-Croix, non loin du barrage. Nous nous regroupons là, et nous démarrons un peu plus loin, pour suivre le Verdon le long des gorges de Baudinard en direction du lac de Quinson.
13h 30 : Nous pique-niquons en face de Montpezat et en vue d’un des méandres du lac de Quinson, où glissent souvent des cygnes blancs (ils n’y sont pas aujourd’hui, dommage !)
15h 30 : De retour à notre point de départ, certains terminent la journée par la visite des charbonnières. Journée très chaude !

La géologie et la végétation :
Nous sommes ici sur un plateau aride, car le calcaire poreux ne retient pas l’eau, d’où un sol mince. Une pierre contenant des restes d’animaux marins nous indique que nous avons affaire à des sédiments d’origine marine (crétacé – fin de l’ère secondaire).
La végétation est adaptée : forêt de chênes verts, de cades, cades de Phénicie, filaires, buis, cistes, thym, sarriette…

Des fleurs :
TFM : toutes les fleurs de Méditerranée
FH : Flore helvétique

Nous avons hélas peu de fleurs en cette saison. Nous avons vu quand même :
Colchicum autumnale, Colchique d’automne, Liliaceae, TFM-2113
Très toxique ( elle contient de la colchicine, poison violent qui bloque les divisions cellulaires) – Utilisée en médecine – Ne pousse qu’en automne.
A distinguer de :
Sternbergia lutea, Sternbergie jaune, Amaryllidaceae TFM -2257
C’est le crocus jaune de nos jardins, qui fleurit lui, en automne et au printemps.
A distinguer aussi de :
Crocus sativus, Crocus cultivé, Iridaceae TFM-2327
Cultivé pour le safran en Crète, Grèce et Turquie.
Le Crocus de Ligurie, très rare (on en trouve à Roquebrune-cap-Martin), ressemble au Colchique.
Trois fleurs qui se ressemblent mais appartiennent à trois familles différentes !
Scille autumnalis, Scille d’automne, Liliaceae, TFM-2189
Argilobium zanonii, Cytisus zanonii, Cytise de Zanoni, Fabaceae, TFM-447
Petit cytise argenté reconnaissable à sa marge argentée qui entoure la feuille.
Fumana laevipes, Fumane, Cistaceae, TFM-1015
Satureja, Sarriette, « Pèbré d’ail », Labiaceae
Nous goûtons ses extrémités riches en vitamine C. Utilisée pour cuisiner lapins et légumineuses et aromatiser le fromage de chèvre.
Aster sedifolius, Aster à feuilles de Sedum, Asteraceae, TFM-1801
Seseli elatum, Seseli élevée, Apiaceae (Ombellifère), Coste2-1556
Lonicera etrusca, Chèvrefeuille étrusque, Caprifoliaceae, TFM-1712
Ses feuilles semblent être traversées par la tige (feuilles amplexicaules)
Magnifique, en cette saison, avec ses fruits oranges.
Arabis turrita, Turritelle, Brassicaceae,(Crucifère), FH-666
Jasminum fruticans, Jasmin arbustif, Oleaceae, TFM-1239
A distinguer de (grâce aux feuilles) :
Osiris alba, Osiris, Santalaceae, TFM-44
Cuscuta epithymum, Petite Cuscute, Convolvulaceae, TFM-1311
Ses tiges qui servent de suçoirs parasitent en général les Lamiaceae (ici la Sarriette).
Odontites lutea, Odontite jaune, Plantaginaceae (ex Scrophulariaceae)
De odons=dent : la fleur, vue de côté, ressemble vaguement à une dent.
Plante hémiparasite : elle parasite certaines racines (chênes, filaires) et fabrique en même temps sa propre matière organique. Peu de racines. Habituée à prendre l’eau dans les plantes qu’elle parasite. Noircit rapidement quand elle sèche.

Des arbres
Quercus ilex, Chêne vert, Yeuse, Fagaceae, TFM-25
Feuilles épineuses en bas et non épineuses en haut. C’est une adaptation de la plante qui lui permet de mieux résister à la dent des herbivores.

Des fougères
Polypodium cambricum, Polypode du Pays de Galles
Polypode=plusieurs pieds : la tige souterraine en forme de rhizome, est divisée en plusieurs pieds.
La feuille, composée de folioles, porte en hiver des sporanges.
Asplénium fontanum, Capillaire des fontaines
Pousse dans les lieux humides, caractéristique du Verdon.
Feuilles ovales et pointues. Une quinzaine d’espèces de capillaires, dont, ici :
Asplénium trichomanes, capillaire noir.
Se distingue du précédent par ses folioles entiers, non découpées.

Des mousses
Grimmia orbicularis
Les grands poils blancs à l’extrémité de la feuille donnent cette impression de pourtour blanchâtre

Des lichens
Evernia prunastri
Thalle vert dessus, blanchâtre dessous
Teloschistes chrysophtamus …
Disques oranges où sont fabriqués les spores

Des champignons
Lepiota procera, Coulemelle
Champignon au mamelon érotique, délicieux quand il est jeune.

Des animaux
Des goélands : depuis la mer, ils remontent le Verdon jusqu’à Serre-Ponçon
Un criquet à ailes rouges    
Une ampuse ou diablotin, « priga-diù »
Un scarabée dont les geniralia (les pièces génitales) sont parasitées.


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 03/10/2009 à 19:44

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Sous une pierre, un

Beaux lichens: Telos

Chèvrefeuille en fru

Chèvrefeuille en fru

Sur le chemin des ch

Panorama au dessus d

Panorama au dessus d

Sur le chemin des ch

Cuscuta epithymum

El grupo

Les basses gorges

Asplenium fontanum l

Panorama au dessus d

Les basses gorges

Parasite d'un scarab

Le barrage de Ste Cr

Ampuse sur mon doigt

Vue sur le Verdon

Verdon après le barr

Fin du pique nique c

Au départ

Filaire à feuilles m

 

Tous les comptes rendus ]