PORT CROS

Le 28/08/2009

COMPTE RENDU - ILE DE PORT CROS LE DIMANCHE 30 AOUT -‏ 09
Le compte rendu a été réalisé par Brigitte que nous remercions très vivement!!!
ESPECES RENCONTREES
Flore rencontrée :
*Teucrium marum (herbe aux chats (forte odeur faisant fuir les chats)
*Asplenium onopteris (Doratille des ânes) (fougère)
*Euphorbia characias
*Artemisia arborescens (Armoise arborescente) (protection nationale)
Filaire à feuilles étroites, Phyllirea angustifolia
Pistachier lentisque
*Arbousier  (photo écorce)
*Genévrier de Phénicie
Barbe de Jupiter (protection nationale)
*Limonium pseudominutum ou Petit statice en coussin  "       "
*Parmelia hypoleuca lichen blanc
*"Arbre" lyre"
*Samolus valerandii
*Centaurium erythraea (petite centaurée)
*Lythrum hyssopifolia

Papillons : vulcain et citron de Provence

algues
herbier de Caulerpa racemosa
herbier de cymodocées (paille de mer) plante à fleurs
posidonies

Arachnides :
Araignée grises : Araneus diadematus (possède sur sa toile une aire centrale non collante)
Araignée rayée jaune : Argiope fasciée (possède un "stabilimentum")

Oiseaux
Goélands leucophées,
Fauvette mélanocéphale

Le "bouche à oreilles" pour cette sortie de "pré-rentrée" avait  bien fonctionné, et
c'est sous une chaleur agréable que le groupe composé de 37 participants ! débarqua à Port Cros,
Il faut dire que Port Cros (Port creux en provençal) est un joyau classé Parc National.
La végétation y était très sèche et le risque d'incendie étant maximal, une affiche annonçait une amende de
135 € si l'on se risquait à fumer une cigarette…

Thierry nous guide vers LE FORT DU MOULIN, qui est un des patrimoines historiques de l'Ile.
Il nous conte  la vie de MARCEL et MARCELLINE HENRY dont la plaque commémorative  indique
"épris de beautés naturelles". Grâce à eux propriétaires de l'île,  et à l'accueil des touristes à l'Hôtel du manoir jusqu'en 1966 par Marcelline, l'île a été préservée. Avec la complicité de Jean Paulhan, ils ont convaincus des écrivains et poètes à venir séjourner sur cette île paradisiaque : André Gide, Paul Bourget, Claude Balyne, Henry Bordeaux, C.A. Costa de Beauregard, Charles Vildrac et en 1928 D.H. Lawrence, etc…
Enfin, grâce à André Malraux, l'Ile devient parc national en 1963.

Reprenons nos esprits par le petit chemin pour observer  un arbre lyre (photo).
Thierry nous parle aussi des PUFFINS cendrés et PUFFINS de Yelkouan – oiseaux pélagiques
 (vivant en haute mer)  qui sont nicheurs et bien représentés sur les îles d'Hyères et notamment sur l'île de Bagaud (réserve intégrale).



Nous passons près du petit cimetière où reposent les Henry (photo) pour poursuivre ensuite vers la plage de la Palud où est aménagé le sentier marin encore bien fréquenté à cette époque de l'année.
Notons la présence de la barbe de Jupiter qui bénéficie d'une protection nationale.
Une belle araignée grise (*Araneus diadematus) tisse sa toile au bord du chemin.
L'île avait autrefois des activités agricoles (principalement vignes et oliviers) mais à présent la forêt avance (la yeuseraie occupait 12 % de l'île en 1969 et 68 % en 2007…)

A la pointe de la Galère,les vents violents firent chavirer de nombreux navires transportant des amphores, et le site de plongée sous marine est renommé.
On notera aussi que les embruns chargés de sel façonnent le paysage : la végétation est couchée.
Le phylodactylle d'Europe (gros gecko nocturne et insectivore) restera  discret dans les pierriers.
Il n'est présent que sur l'île du Levant et l'Ile de Port Cros.
Thierry nous déniche  encore une plante minuscule en fleurs :* le petit statice en coussin.
Et ensuite arrêt près d'une petite zone humide pour observer : *samolus valerandii, *lythrum hyssopifolia et la petite centaurée.

A l'arrivée dans la baie de Port Man, certains apprécient bien le pique-nique, d'autres la baignade ou la nage avec masque et palmes et tuba. Présence dans les eaux poissonneuses, de posidonies de "caulerpa racemosa" et cymodocées. Les photographes sont nombreux pour admirer la star : l'élégante araignée : *argiope fasciée" (photo)

Nous retournons au village par les chemins forestiers de l'île (beaux spécimens : arbousiers, pins d'alep, chênes).
Certains cadiens feront un détour pour admirer les falaises  vertigineuses à la pointe des tufs, au sud. (photos).

Au retour de cette belle escapade nature, je constate néanmoins ( et beaucoup seront nombreux à m'approuver) que malgré son statut "protégé", cette île de Port Cros et les Iles d'Hyères restent très fragiles au niveau de la conservation
de la biodiversité, et elles ne sont pas à l'abris des pollutions marines (polluants, détergents, plastiques) et terrestres
telle que la surfréquentation estivale (déchets, érosion sur les sentiers).

La cloche sonne au loin à 17 h….. c'est le retour à l'embarcadère où Jean Louis et Thierry nous lisent quelques poésies du recueil "Poésie en quête de joie"de  Patrice De la Tour du Pin. Saint John Perse
Un pot rafraîchissant est le bienvenu sur l'Ile, et bien que l'addition soit très "salée", les Cadiens gardent leur bonne humeur habituelle….  Ce fut une superbe journée instructive et sympathique.
Brigitte MARTIN (nouvelle adhérente).


Aucun organisme rencontré lors de cette sortie

Fiche créée le 28/09/2009 à 19:53

Voir les commentaires (0) ]

 

Album photo :


Un peu de poésie...

Dans le bateau à l'a

Dans le bateau à l'a

L'herbe aux chats: T

Pimprenelle sniffant

Tokyo rendue folle p

Lythrum hyssopifolia

Samolus valerandii

Je vous épiais sur l

Genévrier de Phénici

Oeil métamorphique..

Nice view...

Le petit statice en

Vue sur le Levant...

Cours de Thierry à l

Pêcheuses averties..

Bobato

Fond de mer!

Epeire fasciée.

Tuf 1

Tuf 2

Tuf 3

Sortie des tufs

Quelle harmonie!

Votre serviteuse sur

Départ des Cadiens à

Arbre lyre

Petit cimetière

Lichen parmelia hypo

Ecorce d'arbousier

Lagon bleu

Baie de Port Man

Baie de Port Man

Sentier forestier

 

Tous les comptes rendus ]